clapDans la nuit de lundi 21 à mardi 22 février, toute l'équipe du film Une nuit, réunie autour de son réalisateur Lucas Belvaux, s'est retrouvée dans la cour du V41 pour tourner quelques plans. Pas de star à cette heure tardive, mais un cadavre gisant dans une mare de sang, celui d'une jeune fille massacrée par un rodeur dans le hall du 21 place de l'hôtel de ville.

En moins d'une heure, et en silence, les éclairages extérieurs et intérieurs étaient placés, les preneurs de son en place et la caméra installée dans l'escalier. Cinq prises furent effectuées, notemment avec trois figurants policiers découvrant le macabre spectacle. A quatre heure du matin, tout était rangé !

unenuit_tournage1

On reconnait sur les clichés suivants Lucas Belvaux (en vert avec une casquette) et son assistant réalisateur (à droite). 

unenuit_tournage2

Pour l'occasion, le paillasson central a été remplacé par un décor au sol reprenant le motif des dalles granités de marbre (avec une teinte légèrement plus foncée). Le sang, sirupeux à souhait, a été nettoyé à grand jet sitôt le tournage terminé.

unenuit_tournage3