plan_docomomoL'appartement témoin de la ville du Havre a été un élément précieux qui nous a aidé à reconstituer l'agencement originel de notre appartement. En effet, rares sont les appartements des ISAI qui sont restés dans leur "jus" : des cloisons ont été déplacées ou ajoutées ; des portes ont été supprimées et leur ouverture condamnée. Parfois, des portes ont été ajoutées, sans doute très peu de temps après la livraison des appartements, dans les années 1950. Il est donc difficile de retrouver l'aspect intérieur tel que les architectes de l'atelier Perret l'avait imaginé.

Il est probable que les premiers occupants des appartements avaient eu la possibilité de choisir plusieurs possibilités d'aménagement intérieur : l'appartement témoin présente une vaste entrée qui donne directement sur le séjour sans aucune séparation. Dans le nôtre, l'entrée et le séjour sont coupés par une cloison et l'arrière de la colonne, adossée à cette cloison, n'a pas été totalement bouchardée.

On relève bien d'autres divergences entre notre appartement et l'appartement témoin, et il serait intéressant de confronter avec d'autres appartements du même type.

plan

 (d'après un plan 'original', en rouge ce que nous avons trouvé dans l'appartement et supprimé, en bleu ce que nous avons dû ajouter).